clepsydre, la passion de l'objet

Couteau forgé office droit

Manche en résine / Lame en acier carbone
Ref : 300467
32,
90
L'unité
Quantité :
Délai de fabrication et d'expédition : 6 jours
Disponible

Descriptif Produit

Fiche technique

Vos avis (0)

Couteau forgé office droit Lion Sabatier :

La lame étant courte et rigide, ce couteau est idéal pour peler les légumes, les couper en dés ou en rondelles.

 

 


Lion Sabatier

Les aciers au carbone, les premiers utilisés car les plus faciles à produire, ne sont composés que de fer et de carbone. Le carbone possède des propriétés intéressantes telles que la dureté, la résilience et la résistance à la corrosion.

Les principales caractéristiques recherchées en coutellerie sont :

La dureté : indispensable pour la qualité du tranchant, une moindre usure et un affûtage moins fréquent.
La résilience : il s’agit de la capacité du couteau à se déformer avant de casser. Un acier qui n’a pas de résilience peut être très résistant mais cassera sous une faible déformation (il sera dit fragile). A l’inverse, un acier à forte résilience cassera après une déformation très importante.
L´inoxydabilité : il s’agit de la capacité de l’acier à ne pas s’oxyder.

Le couteau en acier au carbone a la réputation de couper mieux qu’un couteau en acier inoxydable. De fait, l’acier au carbone s’affile, à dureté équivalente, plus facilement qu’un acier inoxydable.

Entretien :
Eviter tout contact prolongé de la lame avec l’eau. La lame doit également être graissée régulièrement.


  • Couteau forgé office droit
  • Manche en résine / Lame en acier carbone
Pas d'avis pour le moment. Pour laisser un avis, merci de vous identifier.

Vous aimerez aussi

< Retour
||
Partagez
Partagez
Facebook
Twitter
||
Votez

Différents composants constituent l'acier et lui confèrent sa qualité selon les pourcentages utilisés. Les aciers inoxydables sont composés de : carbone (0,2 à 1%), chrome (12 à 17%), molybdène (0 à 1%), vanadium (0 à 2%). Tous ces agents ont des propriétés spécifiques qui garantissent la qualité désirée : le carbone assure la dureté, le chrome l'inoxydabilité, le molybdène et le vanadium l'anticorrosion. Tous ne sont pas forcément présents, pourtant l'assurance de qualité réside dans l'alliage de tous ces agents, et ce, dans la teneur la plus forte possible.

Le couteau forgé est réalisé dans une barre d'acier massive de section ronde appelée "rond". Celle ci sera tout d'abord chauffée en son milieu pour être "refoulée", de telle sorte que le métal forme une boule par compression : c'est l'ébauche de la future mitre.

La pièce entière sera passée dans un four porté à 1000° C environ, puis la barre devenue incandescente sera écrasée dans un outil à la forme définitive de la mitre, sous le poids et la force d'un marteau-pilon de 2000 à 4000 kg par mètre.

Dans le même temps, le reste de la barre est lui aussi écrasé formant deux parties plates de chaque coté de la mitre, qui seront la lame et la soie. On obtient ainsi d'un seul tenant une pièce en volume, massive, entièrement forgée, qui sera ensuite découpée par emporte-pièce à la forme finale de la lame et la soie, appelée "estampe de forge".

Cette estampe suivra alors les étapes traditionnelles de fabrication et de finition d'un couteau.

Couteau Lion Sabatier fabriqué à Thiers
Couteau Lion Sabatier fabriqué à Thiers
Couteau Lion Sabatier fabriqué à Thiers
Couteau Lion Sabatier fabriqué à Thiers
Couteau Lion Sabatier fabriqué à Thiers
Couteau Lion Sabatier fabriqué à Thiers
Couteau Lion Sabatier fabriqué à Thiers
< | >