Chargement en cours...
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour mesurer l'audience de ce site, vous proposer de la publicité adaptée à vos centres d'intérêts et pour partager le contenu de notre site. Afin de savoir comment paramétrer les "cookies" et comment s'y opposer, merci de consulter notre rubrique Cookies.

REF : 300729

Sajou

Pochette 40 aiguilles Modèle Crozon

16,00 €
En stock
Délai de fabrication et d'expédition : 5 jours
Ajouter aux favoris
Ajouter au panier
Descriptif produit
Fiche technique
La petite histoire

Pochette pliante Sajou contenant un assortiment de 40 aiguilles :

  • 20 aiguilles à coudre avec pointes,
  • 20 aiguilles à broder sans pointes (bouts arrondis).

L´extérieur représente de petites filles brodant "Maison Sajou - Ouvrages de Dames". L´intérieur est un papier fleuri dans les tons turquoise et orange.

Toutes nos aiguilles et épingles sont fabriquées en France.

Détail des aiguilles contenues dans cette pochette :

  • bout pointu : 6 aiguilles longues n° 5, 6 aiguilles longues n° 7, 4 aiguilles longues n° 9, 2 aiguilles à repriser n° 3 et 2 aiguilles à repriser n° 5, soit 20 aiguilles.
  • bout rond : 2 aiguilles n° 20, 4 aiguilles n° 22, 4 aiguilles n° 24, 4 aiguilles n° 26 et 6 aiguilles n° 28, soit 20 aiguilles.

 

Dimensions
 - pochette fermée : 14 cm x 9,8 cm
 - pochette ouverte :14 cm x 19,6 cm

Jusque dans les années 1880, la fabrication industrielle des aiguilles se situait en Allemagne, dans la région d´Aix-la-Chapelle, et surtout en Angleterre, à Redditch. Cette ville située au sud-ouest de Birmingham fut un temps considérée comme la capitale mondiale de cette spécialité. Dans les années 1870, sa production était estimée à environ 3,5 milliards d´unités. La grande majorité des aiguilles vendues en France fut longtemps issue de Grande-Bretagne, ce que l´observation des emballages confirme. Certains d´entre eux sont ceux d´origine, d´autres spécifient qu´il s´agit d´aiguilles anglaises, mais elles furent conditionnées en France. Souhaitant contrer la domination anglaise, Benjamin Bohin, prend, en 1868, l´initiative de regrouper plusieurs petits ateliers. En 1889, lors de l´Exposition universelle, sa firme, Bohin Fils, est la seule représentante française parmi les fabricants d´aiguilles à coudre... Les publicités éditées par la maison ne se privent pas de clamer haut et fort qu´il s´agit bien d´aiguilles françaises.
Outre la firme Bohin, il existait aussi, dans les années 1880, de petits fabricants dans la région de L´Aigle, dans l´Orne. Cependant, la production anglaise avait une telle réputation de qualité que nombre d´entre eux vendaient leurs produits sous des noms anglo-saxons. Il fallut une bonne vingtaine d´années avant qu´ils n´osent proposer des marques à consonance française !

Vous aimerez aussi
3 articles
fra
1