Chargement en cours...
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour mesurer l'audience de ce site, vous proposer de la publicité adaptée à vos centres d'intérêts et pour partager le contenu de notre site. Afin de savoir comment paramétrer les "cookies" et comment s'y opposer, merci de consulter notre rubrique Cookies.

REF : 303667

Toiles de Jouy

Toile pour Chilienne - Emma

"La Leçon de danse"

49,00 €
Choix du coloris
En stock
Délai de fabrication et d'expédition : 5 jours
Ajouter aux favoris
Ajouter au panier
Descriptif produit
Fiche technique
La petite histoire

Toile de Jouy pour chilienne – La Leçon de Danse

Une toile pour vos chiliennes ou « pliants ».

Grâce au système de fixation ingénieux, la toile se change très facilement, il n’est pas nécessaire de la découdre pour en changer. Elle est traitée anti-tâches et anti-moisissures.

« La Leçon de danse » est la réédition d’un motif authentique, dessiné pour la manufacture par le célèbre peintre rococo, Jean Pillement, en 1785. Il s’agit d’une « chinoiserie », une scène de genre à l’exotisme particulièrement prisé à l’époque. Ce dessin représente deux scènes de la vie quotidienne : un personnage priant, agenouillé devant un autel, dans une pagode encadrée par un décor végétal foisonnant, ainsi que trois enfants dansant au son d’un joueur de flute, vêtus de costumes traditionnels. L’artiste a puisé son inspiration dans le Livre de Chinois, un recueil illustré publié à Londres en 1758.

Fabriqué en France

Dimensions (en cm) : 118 x 43

Matière :
Toile 100% acrylique, certifiée Tempotest® : traitée anti-tâches et anti-moisissures, le fil teinté dans la masse favorise une haute résistance à la lumière (degré > 7/8) et aux intempéries. La toile, exposée régulièrement au soleil, garde ses couleurs.

Grammage du tissu : 405 g/ml

Utilisation :
Système amovible de fixation de la toile

Taux d’abrasion Martindale : 17 000

Entretien :
- Lavage à la main, à faible température
- Repassage à faible température
- Nettoyage à sec autorisé
- Séchage à l’air ambiant

Au XVIIIe siècle, les échanges commerciaux de la France avec l’Orient attisent la curiosité des intellectuels de la noblesse et de la grande bourgeoisie, qui s’imaginent des contrées lointaines et mystérieuses aux paysages enchanteurs.

Les artistes, Jean-Baptiste Pillement notamment, s’inspirent des récits des voyages exotiques des navigateurs, scientifiques ou militaires revenus d’expéditions et de la finesse sophistiquée des porcelaines chinoises, pour créer des objets d’Art aux décors peuplés de dragons merveilleux, d’oiseaux et de mandarins fantaisistes, de montagnes et de pagodes poétiques. 

fra
1