Chargement en cours...
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour mesurer l'audience de ce site, vous proposer de la publicité adaptée à vos centres d'intérêts et pour partager le contenu de notre site. Afin de savoir comment paramétrer les "cookies" et comment s'y opposer, merci de consulter notre rubrique Cookies.

REF : 304159

Léonard

Pinceau fond de teint

usé-bombé - fibres synthétiques

17,50 €
En stock
Délai de fabrication et d'expédition : 5 jours
Ajouter aux favoris
Ajouter au panier
Descriptif produit
Fiche technique
La petite histoire

Pinceau fond de teint en fibres synthétiques

Le pinceau fond de teint est plat au bout arrondi, nécessairement en  fibres synthétiques,  bien fourni et serré afin de bien étaler le fond de teint liquide et permettre une application homogène et lisse.
Le pinceau fond de teint fait partie des 9 pinceaux essentiels composant la gamme classique. Manche en bois, conique, long et noir pour plus d’élégance. Look de pinceau professionnel. La virole est sertie (ce qui signifie qu’elle est resserrée), elle est en aluminium noir et brillant.

Livré sous sachet Polypro

Marquage Leonard sur le manche

Matière / Composition
- Poils synthétiques
-Virole : aluminium
-Manche : bois

Entretien
-Pour un nettoyage en profondeur des pinceaux et éponges, utiliser le « shampooing pinceaux et éponges purifiant ».  L’utiliser pour une meilleure hygiène et pour assurer au pinceau une durée de vie plus longue. Après le lavage, il faut bien rincer les poils à l´eau tiède, essorer le pinceau dans une serviette propre, remettre les poils en forme et laisser sécher le pinceau à plat et à l’air libre.
-Pour un nettoyage rapide, utiliser le « nettoyant pinceaux sans rinçage ». Il a été conçu pour enlever rapidement les résidus de maquillage superficiels sur le pinceau entre les différentes applications.

Le premier pinceau de maquillage est né au Japon au XVIIème siècle. Il était évidemment bien différent du pinceau que l’on connait tous aujourd’hui. Il se présentait sous la forme d’un petit cylindre en bois surmonté de poils de chèvre. A cette époque il servait à appliquer de la poudre de riz sur le visage. Alors même si le pinceau a beaucoup évolué depuis ce temps, son utilité était déjà connue et reconnue au XVIIème siècle.

fra
1