Chargement en cours...
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour mesurer l'audience de ce site, vous proposer de la publicité adaptée à vos centres d'intérêts et pour partager le contenu de notre site. Afin de savoir comment paramétrer les "cookies" et comment s'y opposer, merci de consulter notre rubrique Cookies.

Oreillers 90% duvet d'oie « Cervin » et « Cervin Plus »

Descriptif produit
Fiche technique
La petite histoire

Oreillers ultra moelleux, garniture oie 90 % duvet – 10 % plumettes,  « Cervin »


Des oreillers de la gamme Premium de Pyrenex, gonflants et au confort ultra moelleux, garnis de 90 % de duvet et 10 % de plumettes neufs, d’oie blanche de France, élevée en Aquitaine ou dans le Poitou.
Par leur accueil enveloppant, ils sont naturellement ergonomiques et absorbent les points de tension. Ils sont adaptés au couchage dos et côté.

Ils sont d’un blanc parfait grâce à la qualité de leur garniture et de leur enveloppe.

Leurs enveloppes sont en toile batiste de très belle qualité en coton peigné de 120 fils/cm², au toucher doux et frais, avec une finition passepoil satin gris.

Vendus dans 3 tailles, 50x70, 60x60, et 65x65 cm.

Fabriqués en France, dans les Pyrénées

 

  

Matière / Composition
-  garnissage neuf : 90 % duvet - 10 % plumettes, d’oie de France
-  enveloppe : toile batiste 100 % coton peigné, de contexture 120 fils/cm²

Entretien
-  lavage à 40° C
-  séchage en machine

Labels et Garanties
-  labels : OEKO Tex, Belle Literie Excellence, certifications AFNOR pour la qualité et pour l’environnement

L’oie

« L’oie nous fournit cette plume délicate sur laquelle la mollesse se plait à reposer, et cette autre plume, instrument de nos pensées, et avec laquelle nous écrivons son éloge »  écrit Buffon dans l’un des volumes consacrés aux oiseaux dans son Histoire Naturelle.

Tout est si bien dit par Georges-Louis Leclerc de Buffon sur cet oiseau aquatique de la même famille que le canard et le cygne, entre l’un et l’autre par la taille, lui aussi sauvage ou domestique.
Un animal dont les petits s’appellent les oisons et le mâle domestique le jars, qui lorsqu’il crie se dit « cacarder ».

De tous temps, l’oie a fait partie des mythologies et de représentations symboliques, aussi bien en Egypte qu’en Grèce, à Rome que pour les gaulois, en Chine et en Inde.

Récemment consulté
6 articles
fra
1