Chargement en cours...
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour mesurer l'audience de ce site, vous proposer de la publicité adaptée à vos centres d'intérêts et pour partager le contenu de notre site. Afin de savoir comment paramétrer les "cookies" et comment s'y opposer, merci de consulter notre rubrique Cookies.
Le savoir-faire
La fabrication
La petite histoire
Depuis la création de la société par Jacques Henry en 1850, la même passion anime toujours les actuelles générations aux commandes de la société bourguignonne.
Son ambition : produire la meilleure céramique de cuisson pour une cuisine faite maison.
Une céramique qui doit permettre aux plats de prendre toute leur saveur lors de la cuisson et une céramique qui peut être servie à table.
La société Emile Henry a connu un essor important depuis sa création . Tout en préservant ses valeurs d'origine, elle est devenue une société internationale, à partir de Marcigny, son lieu d'implantation en Bourgogne  qui sont ses racines.
fabrication
La fabrication des céramiques tient à la qualité de la pâte, la qualité de sa forme et de ses finitions et à la maîtrise de sa cuisson.
La durabilité, la qualité et la noblesse des matériaux naturels sont au coeur de la  marque. la société Emile Henry n'a pas attendu que le gout de l'essentiel et de l'authenticité soit à la mode pour en faire sa valeur principale.
Simples, sains et très résistants, ses plats sont élaborés à base d'un mélange unique d'argiles, une recette ancestrale, améliorée pour un mode de production durable. Pas de dérivés de pétrole ou nano matériaux. Application de l'adage populaire : " c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures confitures ".
La recherche constante de la qualité pour l'amélioration des produits est le quotidien de la marque.
La fabrication est entièrement localisée en France, à Marcigny en Bourgogne.

 
La fabrication des céramiques tient à la qualité de la pâte, la qualité de sa forme et de ses finitions et à la maîtrise de sa cuisson.
La durabilité, la qualité et la noblesse des matériaux naturels sont au coeur de la  marque. la société Emile Henry n'a pas attendu que le gout de l'essentiel et de l'authenticité soit à la mode pour en faire sa valeur principale.
Simples, sains et très résistants, ses plats sont élaborés à base d'un mélange unique d'argiles, une recette ancestrale, améliorée pour un mode de production durable. Pas de dérivés de pétrole ou nano matériaux. Application de l'adage populaire : " c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures confitures ".
La recherche constante de la qualité pour l'amélioration des produits est le quotidien de la marque.
La fabrication est entièrement localisée en France, à Marcigny en Bourgogne.
1848 : La découverte
Jeune potier, Jacques Henry découvre le métier dans un petit atelier de Marcigny, village de sa Bourgogne natale. Il développe une véritable passion pour cet art de la Terre et du Feu.
1850 : Le voyage
A 20 ans, il décide de partir seul, pendant un an, muni de son « Passeport à l’Intérieur » pour sillonner les routes de France à la rencontre des meilleurs potiers. Il veut apprendre de ses ainés et développe un grand savoir de céramiste. Au bout d’un an, son rêve est désormais possible: doter les foyers de sa Bourgogne natale des plus belles pièces qu’elle n’ait jamais portée.
1870 : Le petit atelier
Dès son retour en 1850 Cruches, terrines, soupières, naissent alors entre ses doigts et, en quelques années, entre ceux d’une vingtaine de personnes dans l’atelier de Marcigny. Jacques transmet à son fils Paul un atelier riche de savoir-faire et d’une passion flamboyante.
1900 : Les tables parisiennes
Né au coin du feu, Paul partage la passion de son père. Rapidement, il porte à Paris les créations de l’atelier. La clientèle ne se fait pas attendre et très vite les céramiques de la maison Henry ornent les plus belles tables parisiennes.
1911 : Le plat corolle
Le plat Corolle que Paul dessine connait un véritable succès pour ses finitions exceptionnelles et ses qualités esthétiques: La Corolle devient une des pièces emblématiques de la Maison.
1922 : La force des hommes
Les guerres sont difficiles pour l’atelier qui se voit vidé de ses effectifs. Emile, le fils de Paul, revient de la guerre en 1922 avec la volonté sans limites de faire vivre l’atelier et en priorité, les hommes qui le constituent…
1955 : L'essor
Ingénieur artisan dans une société en plein renouveau, Maurice s’attache à moderniser les techniques de l’Art de la Terre et du feu avec la volonté de conserver son authenticité. Aidé par son fils Jacques dès 1975, la passion première reprend et ils décident d’offrir à chaque foyer la possibilité de cuisiner dans de belles céramiques très résistantes, aidés par les technologies nouvelles.
1982 : L'hommage
En hommage à son grand père, Jacques dote la Maison du nom « Emile Henry », symbole d’une passion commune qui se transmet de génération en génération pour la Terre et le Feu et d’une transmission de valeurs authentiques.
1983 : Dans les détails
Gastronome curieux, Jacques met sa formation d’ingénieur au service des détails de chaque nouvelle création, de petits détails techniques bien pensés pour faciliter la cuisine familiale: oreilles, poids, taille, accroche, rainures, … Tout est étudié très minutieusement. Pour cela, il créer un laboratoire de recherche dans l’atelier.
1986 : Les couleurs
Après de longues recherches , la Maison crée les premiers plats en couleur qui passent au four. C’est un grand changement pour les cuisines!
1989 : Le "Pie dish"
Les couleurs plaisent et fidélisent une clientèle étrangère. Plaisir et Cuisine ne font plus qu’un. Le « Pie Dish » devient une icône, particulièrement dans les cuisines des américains.
2005 : La céramique à feu
Le tajine, dessiné par Jacques, voit le jour. Pièce maitresse d’une nouvelle céramique à feu très résistante que l’on appellera ensuite « Flame », première céramique développée pour résister aux sources de chaleur directes modernes
2012 : Une maison française
Jean-Baptiste, fils de Jacques, reprend le flambeau de la passion familiale avec la volonté de faire rayonner la Maison Emile Henry en maintenant, comme cela l’a toujours été, 100% de la production en France.
2014 : Le pain
Avec la volonté d’enrichir la cuisine fait maison, il dessine la cloche à pain qui devient rapidement iconique. Très innovante dans sa simplicité, elle permet d’obtenir la même qualité de cuisson que dans un four à pain traditionnel.
Aujourd'hui
Aujourd’hui la Maison continue d’avancer, plus que jamais.


 

Univers produits du fabricant

Des céramiques culinaires étudiées pour des usages bien précis : rôtir au four, cuire le pain, réaliser des tartes Tatin, cuire son foie gras, faire une bonne fondue savoyarde, ...

0 collection
6 articles
Découvrir
fra
1